Connaitre les prix des biens immobiliers selon les saisons

Le marché immobilier est impacté par le changement des saisons. C’est ce qu’on appelle la saisonnalité du marché immobilier. En d’autres termes, on peut avoir des saisons qui sont propices à l’achat et d’autres pour la vente. C’est-à-dire qu’il existe des saisons où les prix de l’immobilier augmentent et où ils descendent. Un regard sur cette saisonnalité est très important avant d’investir.

les changements perçus au fil des mois

Selon l’INSEE, le prix de l’immobilier change selon la période et la saison. Si vous comptez vendre un bien durant la période hivernale, et cela, entre le mois de janvier et de mars, il est probable qu’il y a une moins-value de -1.4% par rapport à son prix normal. À partir de là et jusqu’au mois de juin, cela va descendre, mais sera encore négatif à raison de -0.2% de son prix normal, il en sera de même entre octobre et décembre. C’est à partir de mois de juillet et jusqu’en septembre que le prix des biens immobiliers sont en hausse et prennent jusqu’à +1.8% des indications de prix sur le marché. Ce sera aussi à partir de ces indices que vous pouvez décider de votre achat.

Comportement du marché en période printanière

Selon les économistes, cette saisonnalité a des raisons. En effet, en période printanière, les économistes constatent que les acquéreurs de bien ne négocient pas trop les prix des appartements et des logements mis sur le marché. C’est donc, la bonne période pour vendre et profiter d’un bon prix de vente. Il s’agit de la période entre avril et juin. C’est aussi cette période qu’on nomme, la haute saison du marché immobilier étant donné qu’on recense tout particulièrement les acheteurs de biens comme résidence principale, durant le printemps. C’est aussi, une période qui permet de trouver la bonne école pour les enfants et de se préparer à l’inscription de la prochaine rentrée scolaire. Les loueurs seront également privilégiés durant cette période propice. Par ailleurs, les studios ont plus la cote en cette période de l’année que durant les autres saisons.

La fin de l’année pour les achats

Généralement, en automne, les foyers sont moroses financièrement et les portefeuilles ne sont pas bien portants. En effet, après les vacances, il est toujours difficile de se remettre. Le prix des biens sont donc, en chute, parce que les demandeurs se font rares. C’est aussi durant cette période qu’on doit se préparer à la déclaration des impôts et aux paiements des taxes diverses. La plupart des français ne sont donc, pas avides d’investir pendant cette période. Ainsi, en fin d’année, il n’est pas rare que les prix des biens immobiliers chutent et qu’on a la possibilité de négocier les prix si on est acheteur. En d’autres termes, si on a la possibilité financière, c’est un bon moment pour acquérir un bien immeuble à très bon prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *